Votre site Internet a changé! C'est toujours la même adresse mais il est plus riche et plus fonctionnel! Pour retrouver vos rubriques préférées vous pouvez utiliser la barre de recherche. Exemple: pour les menus de la restauration scolaire tapez"menus".

La réduction des déchets

C'est le Syndicat Mixte Intercommunal de ramassage et de Traitement des Ordures Ménagères ( SMIRTOM) qui est en charge du ramassage et du traitement des déchets.

Liste des filières de recyclage prises en charge par le SMIRTOM

•  Emballages et Journaux Revues Magazines (colonnes tri sélectif)
•  Gravats sur Dordives et Corquilleroy
•  Déchets verts
•  Bois
•  Ferrailles
•  Cartons
•  Tout venant
•  Déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE)
•  Piles, petites batteries et accumulateurs
•  Batteries
•  Néons et ampoules basse consommation  (www.malampe.org)
•  Verre d’emballages (colonnes à verre)
•  Textiles
•  Déchets toxiques : peintures, solvants, diluants, radiographies, acides, bases, phytosanitaires, etc. (www.ecodds.com)
•  Huiles minérales
•  Huiles végétales
•  Palettes en bois

A ces filières vient s’ajouter depuis le mois de juillet 2021 la collecte des meubles (bois ou plastique) à travers la filière Eco-Mobilier.Actions de réduction des déchets

Plus de tri sélectif

Les filières de tri sélectif se développent qui permettent de recycler une part toujours plus importante de déchet ou d'objets. la dernière en date concerne le mobilier après l'accord entre le SMIRTOM et Eco Mobilier qui date de juin 2021. Tous les les éléments de mobilier en bois ou en plastique ainsi que les matelas peuvent maintenant être accueillis dans une benne spécifique.

Moins d'encombrants

Il en résulte que la part des encombrants enfouis en décharge peut ainsi baisser. Une caractérisation qui date d'octobre 2021 a révélé que dans les bennes d'encombrants actuelles seuls 25% des éléments relevaient véritablement de la catégorie des encombrants. Il reste donc 75% de ces éléments qui auraient pu être recyclés ou brulés afin de produire de la chaleur. le Smirtom propose un nombre toujours croissant de filières de recyclage.

La collecte des biodéchets

Les bio déchets constituent une masse humide qui fait baisser le rendement du four d'incinération et de la production de chaleur. Dans l'avenir la règlementation imposera que chaque foyer assure le tri sélectif de ses bio-déchets. 

Le compostage des végétaux et des restes alimentaires permet de fabriquer soi-même un fertilisant de qualité pour les sols et les plantes, tout en réduisant le transport de déchets, le recours à la mise en décharge et à l’incinération. Près d’un tiers de la poubelle peut ainsi être valorisé.

Utiliser moins de papier

Règle n°1 : limiter les impressions

Outre son coût financier, l’utilisation du papier pèse sur l’environnement. Aussi, limitez les impressions en privilégiant l’envoi par mail par exemple, et lorsque vous imprimez, imprimez en recto-verso ou plusieurs pages par feuille et utilisez le verso des feuilles imprimées.

Enfin, n’oubliez-pas que tous les papiers se trient !

Le saviez-vous ?

Limiter ses impressions papier revient à réduire ses déchets de 6 kg par personne par an.

Utiliser des piles rechargeables

Limiter le rejet de produits toxiques

Utiliser des piles rechargeables plutôt que des piles jetables permet de diminuer le rejet de produits polluants, d’économiser des ressources naturelles rares, tout en faisant des économies.

Vous pouvez aussi brancher les appareils directement sur le secteur lorsque c’est possible, privilégier des objets sans pile ou acheter des appareils à cellules solaires (calculatrices, lampes, etc.).

Mettre un Stop-Pub

Halte à la publicité en boîte aux lettres !

Mettre un « Stop pub » ou écrire « pas de publicité » sur sa boîte aux lettres permet de réduire ses déchets de 15 kg par personne par an. Un bon moyen de ne plus recevoir de prospectus indésirables tout en réduisant ses déchets de papier.

Retour en haut de page